22/08/2005

Promo d'août

Toi aussi tu rêves d’avoir un compteur de passage qui passe des sommets?

Témoignant ainsi de la fascination que tu exerces sur un lectorat toujours plus accros à ta prose ?


Toi aussi tu fantasmes à l’idée d’écumer le milieu des célibataires, ramenant vers ta couche moult mâles en rut, aux regards concupiscents, qui frémissent rien qu’à l’idée de ravager ton corps et ton cœur?

Toi aussi, ne nie pas, je te connais, tu aimerais brûler tes rétines sous les flashs aveuglants des reporters de magazines people (flair pour n’en citer que la crème), avoir ta part de lumière dans ce monde de ténèbres ou seul tes démons te cotoient?

Et bien cher lecteur, la Barbatruc Inc.-For prosperous and succesfull living- : te propose (avec un peu de retard certes, certes ) et ceci pour un prix totalement modique :

Le “ BECOME LOLA OFFICIAL KIT™ : an easy way to fill your bed”

Cet ensemble exceptionnel comprend :

Un lit 180x210 cm, full coton, avec ressorts à spirale pour un bon maintient en toute circonstance (même en cas de levrette appuyée)

Une méthode pour apprendre et maîtriser la mauvaise foi en 4 leçons, plus le module « culpabiliser vos amis » indispensable pour te glisser dans la peau de ton héroïne.

Un spray aux vraies phéromones afin d’aiguiser les appétits masculins et te permettre de remplir facilement le lit susmentionné d’hommes virils et libidineux.

Un set de pantalons et jupes pré-déchirés, qui en un instant te pimente ta soirée et te force à découvrir les joies de la sédentarité sur siège lors des mariages, communions ou bar-mitzva.

Une palette de 400 boîtes de Kleenex « aloe vera » pour palier aux épanchements lacrymaux qui seront désormais ton quotidien.

Un kit de décoloration à base d’eau oxygénée à 47%, ainsi les blonds seront plus nombreux dans ton entourage, et rendront les peines de cœur plus accessibles et fréquentes

Un râteau, manche en bois 120 cm , en galvanisé finition orange , garantie 2 ans contre la corrosion, afin qu’au petit matin tu puisses je glisser à la place encore tiède de ton compagnon de coït éphémère

Un accès skynetblog ou tu pourras avec talent y relater tes déconvenues.

Un lot de 4.000 coms de Quinne, avec pleins de vrais morceaux de moules et de requins dedans.

Et bien sur en cerise sur ce gâteau, annuellement Barbatruc, viendra en personne te souhaiter (avec le retard dont tu le sais capable ) un joyeux anniversaire Lola!

Pour toute commande :
Joindre une photo nue ainsi qu’un chèque de 780 euro.
(A partir de 3 commandes un dépistage manuel du cancer du sein est offert )

Commandez dès aujourd’hui !


La Barbatruc Inc. -For prosperous and succesfull living-

11:25 Écrit par Barbidur | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

03/08/2005

Le roman, Ronsard et Elle

Je n'ai pas l'habitude de dormir avec des femmes( je dis bien dormir car coucher ça généralement je maîtrise plus ou moins)

Hier pourtant grâce au Sctroumpf Chipito (je me comprends), j'ai redécouvert la joie de dormir aux cotés d'une douce jeune fille sans pour autant me ruer d'abord instinctivement sur ses organes reproducteurs puis sur mes cigarettes juste apres (compter généralement 3 bonnes minutes entre les deux stades , mais des longues minutes hien! Celles qu'on compte en 180 scoubidous ou crocodiles) pour lui demander, l'air sûr du mâle triomphant en lui propulsant un nuage bleu dans ses yeux encore humides de joie et de bonheur : "alors , heureuse?" (je sais c'est cliché mais moi qui lit souvent et attentivement la presse féminine , je constate que les vieux trucs reviennent à la mode).

Ne pouvant pas me rabattre sur son sexe ou sur mes vieux trucs, je ré-explorais donc l'ambiance chaste et virginale du roman galant (sans l'armure -bien que je sentais néanmoins bien l'épée- ).

C'était bien, la Damoiselle était douce et sa main chaude sur ma poitrine m'a fait du bien.

Mon nez fouillant son coup pour en capturer son odeur avant de m'endormir a beaucoup aimé aussi.

A chacun des réveils fréquents que sa couche minimaliste m'imposait je la regardais dormir et je me sentais content de la connaître.

Content d'être auprès d'elle dans ce moment fugace que le soleil du matin ou un lumbago fulgurant allait bientôt m'enlever.

C'est aussi bateau, mais j'aime la voir dormir .

J'adore ça autant que je l'adore, avec sa façon de lever le menton et pointer son nez vers le haut, comme si elle cherchait à humer l'air chargé de nos odeurs.

J'aime sentir que sa main me cherche quand ,assoupie, elle change de position.

J'aime sentir ses hanches reculer pour se lover contre moi quand je suis derrière elle, la chaleur qu'elle dégage me trouble..

J'aime voir son sourire quand au matin elle me distingue au travers de ses paupières mi-closes, debout à ses cotés, la scrutant avant de m'enfuir.

Remarquez, comme l’a dit Ronsard dans les sonnets pour Hélène, œuvre majeure s’il en est, qui trône en permanence sur ma table de chevet :

«Si c'est aimer que de suivre un bonheur qui me fuit,
De me perdre moi même et d'être solitaire,
Souffrir beaucoup de mal, beaucoup craindre et me taire,
Pleurer, crier merci, et m'en voir éconduit
Ton affaire je devrai te faire
Et cent grammes mettre vite dans ton derrière »

Y’a pas a dire Romantisme quand tu nous tiens…

16:49 Écrit par Barbidur | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |